Comment choisir une assurance habitation ?

Choisir une assurance habitation ne doit pas se faire inconsidérément. Plusieurs critères doivent être pris en compte avant la signature du contrat. En dehors du prix qui est certes une donnée importante, il y a de nombreux points à ne pas négliger.

Les garanties d’assurance habitation incluses

Ce critère est l’un des plus importants à prendre en compte au moment de choisir votre multirisque habitation (MRH). Il s’agit en effet de connaitre toutes les garanties qui la composent et la portée de leur couverture. Celles-ci peuvent être regroupées en diverses catégories :

  • le logement et son contenu ;
  • la responsabilité civile des habitants ;
  • les garanties complémentaires.

Le logement et son contenu sont donc couverts par le contrat MRH. Cela implique que vous devez vous assurer que les garanties s’étendent aux risques relatifs aux inondations, dégâts des eaux, incendies, etc. Regardez également si elles prennent en compte les cambriolages, les catastrophes naturelles ou technologiques, les actes terroristes…

La responsabilité civile doit tenir compte de l’immeuble et de ses occupants, dont les animaux peuvent faire partie. Cela aura pour effet de couvrir les éventuels dommages faits aux voisins, notamment ceux impliquant des détériorations corporelles ou matérielles.

En ce qui concerne les garanties complémentaires, les maisons d’assurance proposent des services d’assistance qui se révèlent utiles en cas de sinistre. Il s’agit entre autres de dépannage rapide en cas de défaut de gaz, d’électricité ou de plomberie ou de la prise en charge des dépenses liées au relogement pour une habitation devenue inoccupable.

La valeur de vos biens mobiliers

Lorsque vous souscrivez une assurance habitation, il est nécessaire de savoir évaluer la valeur de vos biens meubles. Cela vous permet d’opter pour une MRH correspondant au mieux à votre capital mobilier. Pour exemple, si vous avez chez vous des meubles anciens ou si vous disposez d'équipements de qualité, il vous faut bien les assurer. Le contrat pour lequel vous devez souscrire doit pouvoir les couvrir à leur juste valeur en cas de de sinistre.

Les montants des franchises

La franchise est le montant imputé à l’assuré et qui n’est pas à la charge de l’assureur au moment du dédommagement d’un sinistre. Ce montant peut représenter une somme fixe (ex : vous avez à votre charge 250 €). Il peut intervenir sous forme de pourcentage de l’indemnisation (ex : 20% du montant indemnisé). Il peut encore équivaloir à un pourcentage de l’indemnité, avec cependant un plafond défini (ex : 20% du total de l’indemnisation mais 250 € au maximum).

Les délais de carence de l’assurance habitation

Le délai de carence est la période au cours de laquelle l'assuré ne bénéficie pas de la couverture de son assureur. Il n'y a aucune règle spécifique à ce sujet (notamment l’absence d'obligation de durée). Le délai est défini par un contrat spécifique. Néanmoins, il doit être inclus dans les termes du contrat. Vous avez par ailleurs la possibilité d’en exiger les spécificités au moment de l’obtention d’un devis.

Les exclusions de garanties

Malgré son appellation, MRH (multiprises habitation), le contrat d’assurance habitation ne couvre pas tout. Par exclusions de garanties, il faut entendre tous les éléments non pris en compte par votre contrat. Il est donc important de bien en connaitre les particularités avant de s’engager. Pour cela, vous devez simplement bien vous informer avant d’apposer votre signature au contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.