Assurance scolaire VS Responsabilité civile ?

À l'école, les enfants ne sont pas à l'abri d'être victime de malencontreux événements. Il se peut également qu'ils se rendent coupables de faute ou d'action grave sur leur camarade. Pour prévenir la gestion de ces situations, il est conseillé que les parents souscrivent à une assurance scolaire ou à une garantie responsabilité civile. De ces deux solutions, laquelle est la plus avantageuse ? Quelles nuances devez-vous faire entre elles ?

L'assurance scolaire

Elle couvre votre enfant pour les dégâts causés ou subis à l'école. Elle lui offre donc une protection dans les deux sens. L'assurance scolaire n'est pas obligatoire en principe, sauf dans certains cas particuliers. Lors de l'inscription de votre enfant, l'établissement n'est pas en mesure d'exiger de vous une assurance scolaire. C'est par contre le cas pour :

  • les visites de musée,
  • les séjours linguistiques,
  • les classes ouvertes,
  • l'accès à la cantine,
  • l'étude surveillée, etc.

L'assurance scolaire se compose principalement de la garantie responsabilité civile et de la garantie dommage corporel. C'est la première qui s'active lorsque votre enfant se rend coupable d'un préjudice pour le couvrir. La seconde par contre sert de couverture lorsque c'est votre enfant la victime du préjudice. Elle s'applique même s'il s'est infligé lui-même la blessure et prend en charge les frais de santé. Il existe des garanties complémentaires dans l'assurance scolaire comme les dommages aux biens, l'assistance, la protection juridique, le soutien psychologique, etc.

Lors de la souscription, il vous revient de choisir le niveau de protection que vous souhaitez pour votre fils. Le niveau 1 concerne la protection durant les trajets et les activités scolaires. Le niveau 2 offre une protection intégrale sur une année et même pendant les vacances. Le niveau 3 est une protection intégrale sur une année avec des plafonds de couverture et de prise en charge élevés. Le prix d'une assurance scolaire est naturellement élevé et il augmente selon le niveau de protection.

La responsabilité civile (RC)

Comme vous l'aurez remarqué, la responsabilité civile est une garantie incluse dans l'assurance scolaire. Elle est donc moins complète que l'assurance scolaire. Lorsque vous y souscrivez, seuls seront pris en charge les dommages que votre enfant pourrait causer à autrui. Que les faits se soient déroulés de façon intentionnelle, par imprudence ou par négligence, la responsabilité de votre enfant est directement engagée. Il revient à l'assureur de s'occuper de la réparation du sinistre.

Contrairement à l'assurance scolaire qui coiffe la responsabilité civile, le champ d'application de cette dernière est beaucoup plus restreint. Cela explique le fait qu'elle soit moins chère. Si le dommage en question survient durant la pratique d'un sport dangereux non signalé, la RC ne s'applique pas. Quand il s'agit d'une atteinte volontaire au bien d'autrui, elle ne s'applique pas aussi. En cas d'accident de route durant le trajet maison-école, la responsabilité civile n'est pas engagée.

Pour bénéficier d'un degré maximum de couverture, la responsabilité civile doit être complétée avec d'autres garanties. Vous devez donc retenir que l'assurance scolaire en elle-même offre un niveau de protection bien plus élevé que la responsabilité civile qui n'est qu'une dérivée. À vous de choisir ce qui vous convient avant de souscrire, car les deux couvertures ont un coût.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.